Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 16:07


Le temps de la chandelle de résine était déjà fini, en Bretagne, et l'on voyait encore les vielles femmes passer dans les chemins de campagne et dans les rues

des bourgs, portant précieusement, au pli du bras, un vieux sabot qui laissait échapper des mèches de fumée. Souvent, elles avaient travaillé toute la journée

dans les champs des autres et elles rapportaient de la braise pour réchauffer leurs maisons désertes, de la braise empruntée à un âtre riche qui flambait en

plein jour. C'est que les allumettes étaient encore trop chères pour elles, qui comptaient par sou. C'est surtout que l'on se '' prêtait'' le feu les uns aux autres comme gage de bonne entente et de bonne compagnie. Comme on se prêtait du levain pour faire gonfler la pâte.

Souvenirs d'enfance pendant la guerre de 39/45, j'ai été plusieurs fois chercher de la braise  dans le voisinage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cleren jean jacques et busca jean jacques
commenter cet article

commentaires